EPOC
UMR CNRS 5805 EPOC
Environnements et Paléoenvironnements
Océaniques et Continentaux
Université de Bordeaux  CNRS  Bordeaux-INP  EPHE  OASU

English Version
 
AccueilEvénementsRecrutementsAccèsLiensPlan du Site
 
> Recherche > Publications > Thèses > Détails Retour
Valid XHTML 1.0 Transitional

Valid CSS!
Consignes de Sécurité et Numéros d'Urgence
(à l'usage des personnels du laboratoire)
Thèse


Changements culturels et adaptations aux changements climatiques et environnementaux des derniers Néandertaliens dans le sud de la France

Soutenue
le 12-09-2022

Par
Tiffanie FOURCADE

Directeur(s) de thèse
Maria Fernanda Sánchez Goñi / Christelle Lahaye (Archéosciences Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne)

Membres du jury
M. BAHAIN Jean-Jacques, Maitre de conférence HDR, Museum d'Histoire naturelle, Rapporteur
Mme MAGRI Donatella, Professeure, Université de Rome La Sapienza, Italie, Rapporteur
M. D'ERRICO Francesco, DRE CNRS, Université de Bordeaux, Examinateur
M. FLETCHER William, Reader, Université de Manchester, Royaume-Uni, Examinateur
Mme PHILIPPE Anne, Professeure des Universités, Nantes Université, Invitée
Mme LAHAYE Christelle, Professeure des Universités, Université Bordeaux Montaigne, Directrice de thèse
Mme SANCHEZ GOÑI Maria Fernanda, Directrice d'Etude, École Pratique des Hautes Études, Co-directrice de thèse

Résumé
Ce travail a pour but d'améliorer la résolution temporelle des séquences paléoenvironnementales et de leurs chronologies ainsi que la chronologie des différents technocomplexes et cultures du sud de la France de la fin du Paléolithique moyen au début du Paléolithique supérieur. À cette fin, deux études multiproxy ont été menées, utilisant deux carottes profondes du golfe de Gascogne et du golfe du Lion pour reconstruire la végétation et les changements climatiques dans le Sud-Ouest et le Sud-Est de la France, en réponse aux réchauffements et refroidissements du Groenland (cycles Dansgaard-Oeschger, D-Os) et aux refroidissements de l'Atlantique Nord (événements d'Heinrich, HEs). Les résultats montrent des amplitudes différentes dans l'expansion de la forêt associée aux réchauffement D-O en fonction de la latitude et liées à différentes configurations orbitales. Pendant les stades de Heinrich (HSs), les différentes amplitudes de l'expansion semi-désertique dans les deux régions seraient le résultat de différentes intensités de la circulation thermohaline et des processus océaniques locaux associés à l'instabilité de la calotte laurentienne. La datation IRSL de la carotte MD04-2845 et l'application du récent modèle d’âge-profondeur (ChronoModel & ArchaeoPhases) utilisant des statistiques bayésiennes et des contraintes stratigraphiques sur les deux carottes ont permis d'affiner les chronologies des changements environnementaux. La construction de bases de données archéologiques critiques pour les deux régions et l'application de ChronoModel aux séquences archéologiques ont amélioré la chronologie des changements technologiques des Néandertaliens et des Hommes Anatomiquement Modernes (HAM) en Europe occidentale. Malgré l'amélioration des chronologies, l'identification de synchronies potentielles reste difficile en raison des incertitudes associées aux différentes chronologies. Néanmoins, cette étude suggère que l'aridification progressive du paysage pendant la dernière période glaciaire a favorisé l'arrivée des HAM en Europe occidentale, entraînant une compétition avec les Néandertaliens pour les mêmes niches écologiques et produisant la disparition de ces derniers.

Mots-clé
Paléolithique moyen récent, Paléolithique supérieur, Carottes sédimentaires marines, Palynologie, Luminescence, Datation IRSL, Europe occidentale, Technocomplexes lithiques, Cultures, Néandertal, HAM
UMR CNRS 5805 EPOC - OASU - Université de Bordeaux
Allée Geoffroy Saint-Hilaire - CS 50023 - 33615 PESSAC CEDEX - FRANCE

| Dernière mise à jour : 21 Novembre 2022 | Contacts | Mentions Légales | © 2006-2022 EPOC |