EPOC
UMR CNRS 5805 EPOC
Environnements et Paléoenvironnements
Océaniques et Continentaux
Université de Bordeaux  CNRS  Bordeaux-INP  EPHE  OASU

Version Française
 
HomeNewsJobsAccessLinksSite Map
 
> Research > Publications > Theses > Details Back
Valid XHTML 1.0 Transitional

Valid CSS!
Consignes de Sécurité et Numéros d'Urgence
(à l'usage des personnels du laboratoire)
Thesis


Environnement et Conchyculture : Étude des effets des microplastiques et pesticides chez l'huître creuse Crassostrea gigas, des Pertuis Charentais

Defended
June 30, 2021

By
Arno BRINGER

Supervisor(s)
Hélène Thomas (LIENSS, Université de La Rochelle) / Jérôme Cachot

Thesis Committee
M.CACHOT Jérôme, Professeur, Université de Bordeaux
M. CHAMPEAU Laurent (Invité), Directeur, Comité régionale de la Conchyculture Charente-Maritime
Mme COSTIL Katherine, Maitresse de conférences, HDR, Université de Caen Normandie
M. COUSIN Xavier, Chargé de recherche, INRA, Université de Montpellier
M. DAVID Jean-Philippe (Invité), Directeur, Syndicat mixte du Bassin de la Seudre
Mme GOBERT Sylvie, Professeure, Université de Liège
Mme THIERY Valérie, Professeure, La Rochelle Université
MME THOMAS Hélène, Maitresse de conférences, HDR, La Rochelle Université

Summary
Les microplastiques (MP) sont largement répandus dans les zones côtières et les océans du monde entier. Les MP sont préoccupants sur le plan environnemental en raison de leurs impacts potentiels sur un large éventail d'organismes marins, de sorte que l'évaluation de leur impact sur les écosystèmes est devenue une priorité de recherche. En complément, les substances phytosanitaires utilisées régulièrement en agriculture se déversent dans les milieux côtiers, par ruissellements. Ces travaux de thèse se sont focalisés sur (i) une étude exploratoire d’un site pilote des Pertuis Charentais (PC) afin d'évaluer l'importance de la contamination plastique et pouvoir évaluer leur toxicité sur (ii) les stades précoces et (iii) tardifs de développement de l'huître creuse, Crassostrea gigas. Ces travaux fournissent une première investigation de l'état de contamination plastique (macro et micro) d'un site d'étude littoral des PC, où la présence de plastiques ostréicoles ainsi que des concentrations élevées en MP dans les sédiments de plage ont été identifiés. De plus, les expérimentations menées en conditions de laboratoire contrôlées, nous informent sur le caractère toxique des MP de PE et des pesticides sur les stades précoces de développement (embryo-larvaire) de l'huitre creuse. Les pesticides dosés dans les eaux des PC ont montré des effets significatifs à des concentrations proches de l'environnement naturel alors que les MP s'avèrent toxiques pour des concentrations plus fortes. Ces effets apparaissent sur le développement, la croissance et le comportement natatoire des larves d'huitre creuse. Des expérimentations complémentaires, effectuées sur des stades plus tardifs, notamment les naissains d'huitre creuse, ont permis de montrer un comportement valvaire modifié suite à une exposition de 25 jours aux MP de type PE et au Chlortoluron, en conditions de laboratoire. Les effets intergénérationnels ont pu être observés avec l'utilisation de MP environnementaux (cocktail de PE, PP et PVC), vieillis aux abords des concessions ostréicoles. La qualité et le succès de fécondation ont été modifiés ainsi que le développement et le comportement de nage des larves-D issues de parents préalablement exposés durant deux mois. Ces premiers résultats permettront de renforcer les connaissances de la communauté scientifique et d'informer les professionnels et acteurs conchylicoles sur les risques des contaminants émergents, tels que les MP et les pesticides. Des adaptations des pratiques conchylicoles seront nécessaires afin d'éviter une probable dégradation de la qualité des eaux littorales dans les PC.
UMR CNRS 5805 EPOC - OASU - Université de Bordeaux
Allée Geoffroy Saint-Hilaire - CS 50023 - 33615 PESSAC CEDEX - FRANCE

| Last update : 21 November 2022 | Contact | Legal Disclaimer | © 2006-2022 EPOC |