La carte

Les sites

  • Bordeaux

    Installée en novembre 2004 sur une barge flottante sur le domaine du Port Autonome de Bordeaux.

  • Cadillac

    Des capteurs autonomes sont placés de juin à octobre, et des campagnes de terrain ponctuelles complètent les mesures en continu.

  • Libourne

    Installée en novembre 2004 sur le ponton flottant acceuillant les bateaux de plaisance.

  • Portets

    Station exploitée de novembre 2004 à janvier 2012.

  • Pauillac

    En service depuis juin 2004 sur le ponton d'accostage des bateaux à passager du port de Pauillac.

  • Le Verdon

    Prévue pour 2016.

Les stations

La technologie utilisée pour le réseau - les stations Marel - a été développée par la Direction de la Technologie Marine et des Systèmes d'Information (TMSI) de l'IFREMER.

Il s'agit d'un système de mesure in situ conçu pour fonctionner de manière continue et sur une longue durée dans des eaux estuariennes généralement très agressives. Les station ont une prise d'eau à 1 mètre de profondeur ; une pompe placée en aval du circuit de mesure remonte alors l'eau qui va passer successivement devant des capteurs de conductivité, de turbidité et d'oxygène dissous.
Une mesure est effectuée toutes les 10 minutes et contient les données physico-chimiques suivantes :

  • Turbidité
  • Oxygène dissous
  • Salinité
  • Température.

Chaque station mesure également les variations de niveau d'eau sur site ce qui permet de corroborer les caractéristiques de la mesure avec la marée.

Ces équipements nécessitent une surveillance de tout instant pour s'assurer de leur bon fonctionnement : les capteurs sont calibrés tous les trimestres et chaque station est visitée entre 15 et 20 fois par an. Les principales pannes sont liées à l'usure des équipements, aux coupures électriques et aux conditions du milieu (embâcles, intempéries).

Le réseau de stations est géré par l'UMR EPOC, de L'Observatoire Aquitain des Sciences de l'Univers, qui assure la maintenance et l'acquisition des données.