Suivi directive oxygène

Adopté en 2013, le Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) Estuaire de la Gironde et milieux associés vise à atteindre le bon état des eaux notamment sur le paramètre concentration en oxygène, indispensable à la vie aquatique.
L’analyse des marges de manœuvre sur les différents facteurs (température, débits fluviaux, matières en suspension, apports de matières organiques) influant sur l’oxygénation des eaux estuariennes a conduit le SAGE à retenir un seuil de concentration en oxygène dissous de 5 mg/L, et à tolérer au maximum 9 jours consécutifs par an à Bordeaux et 4 à Libourne sous ce seuil. L’objectif est de supprimer les situations à risque sur l’oxygène, d’apporter une amélioration significative des conditions de l’écosystème à l’aval des fleuves Garonne et Dordogne et de favoriser les migrations de poissons emblématiques tels l’anguille ou l’alose.

Le respect de ces objectifs est mesuré au niveau des stations du réseau MAGEST de Bordeaux et de Libourne.
En 2013, ces objectifs ont été respectés, aidés par un contexte météorologique favorable.
En 2014, l’objectif n’a pas été atteint à l’aval du fleuve Garonne, en raison d'un mois de septembre plutôt sec et chaud.

Oxygène dissous à l'aval des fleuves

Nombres de jours consécutifs par an
Site Objectif SAGE :

nombre de jours max.
2013 2014 2015

à teneur en O2 dissous < 5 mg.L-1

Bordeaux 9 7*

13

15

Libourne 4 0 0 0

à teneur en O2 dissous < 3 mg.L-1

Bordeaux 0 0 0 0
Libourne 0 0 0 0

*: ce nombre de jours total correspond au cumul de plusieurs périodes de jours consécutifs inférieurs au seuil.