Réseau d'observation automatisé pour la surveillance de la qualité des eaux

Le réseau d'observation automatisée de la Gironde MAGEST a pour objectif de suivre en continu la qualité physico-chimique des eaux de l'estuaire de la Gironde.

 

Les objectifs scientifiques

À court terme, il s'agit d'observer à haute résolution temporelle (toutes les 10 minutes) les processus hydrodynamiques et sédimentaires pour l'étude du comportement du Bouchon Vaseux, ainsi que les variations physico-chimiques qui déterminent l'oxygénation des eaux, la biodisponibilité de polluants (Cd), et la dynamique des populations.

À plus long terme, c'est une contribution significative à l'étude de l'impact du changement climatique et de la pression anthropique sur le fonctionnement de l'estuaire et la qualité des eaux de l'estuaire : voir ce document pour plus d'informations.

Outils de gestion

Les informations recueillies constituent une base de données et de connaissances qui aide à l'élaboration des politiques de gestions de l'estuaire (SAGE Estuaire) et pour les gestions des problèmes environnementaux : contamination en Cd, impact sur la dynamique des populations de poissons d'intérêt économique, impact de des rejets urbains, gestion de pollution accidentelle.

Le réseau de surveillance

Des stations Marel équipées pour mesurer en continu la turbidité, l'oxygène dissous, la salinité et la température sont installées sur quatre sites.
L'organisation et la mise en œuvre du réseau MAGEST sont assurées par un consortium regroupant 12 partenaires.

Les sites du réseau

Carte statique des sites du réseau MAGEST

Les différentes stations sont réparties stratégiquement pour offrir une couverture spatiale complète du système fluvio-estuarien avec la mesure des apports amont (Libourne, Portets) et urbains (Bordeaux), complétée par une référence estuarienne (Pauillac).